Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
Document Actions

Lancement de la campagne du denier de l'Eglise

21 mars 2016

Le denier de l’Église 2016 joue la carte de la nouveauté. Si le message reste le même, les photos des affiches, elles vont vous sembler familières !

Pour tout savoir sur le don, un site Depuis 1905, la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, la République "ne reconnaît ni ne salarie plus aucun culte."

Chacun des 95 diocèses français est représenté juridiquement par une association cultuelle dont l’objet est double :
- la formation, la subsistance, le logement, la protection sociale des ministres du culte et de leurs auxiliaires d’une part,
- la possession et l’administration des biens immobiliers nécessaires à l’exercice public du culte d’autre part.

On aura compris que l’un des rôles essentiels de l’association diocésaine est de recueillir les fonds nécessaires à la rémunération des prêtres. C’est ainsi qu’a été instauré le Denier du Culte. Il s’agit d’une contribution libre et volontaire demandée à tous les catholiques.
De leur générosité seule dépend la rémunération des prêtres.

Cependant, les diocèses n’emploient pas que des prêtres : à leurs côtés, des laïcs salariés contribuent au dynamisme et à la vitalité de l’Eglise. Il peut s’agir de salariés administratifs (accueil, secrétariat, comptabilité, etc.) ou d’animateurs pastoraux (pour aider les prêtres dans certaines de leurs tâches). Le Denier du Culte doit aussi pourvoir à leur rémunération : l’expression « Denier du Culte » devient donc rapidement inexacte. C’est pourquoi, en 1989, elle est remplacée par « Denier de l’Eglise ».

http://www.achacunsondenier.fr/auvergne


<< Go back to list