Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
Document Actions

Inauguration des vitraux du Breuil

18 septembre 2015

Deux vitraux de l'église Saint-Blaise du Breuil ont été restaurés et montés dans l'église Saint-Anne. L'inauguration a eu lieu en présence de Mgr Percerou, évêque de Moulins, M. de Chabannes, conseiller départemental et M. Perrot, maire du Breuil.

Érigée en 1911, l’église Saint-Blaise est fermée au public depuis l’effondrement de sa voûte, un lundi de mai 1998, au lendemain d’une messe. L’an dernier, une vingtaine de ses vitraux ont été récupérés, répertoriés et stockés. Ses cloches ont été déposées et déplacées pour retrouver une nouvelle vie sur l'ancienne église Notre-Dame située au cœur du bourg. Sa destruction, amorcée en Janvier 2013 est désormais terminée.

La pose de la première pierre de l’église Saint-Blaise avait fait l’objet d’une cérémonie religieuse le 21 mai 1911. […] Cette pierre posée à la croisée du cœur et du transept, contenait une bouteille en verre blanc renfermant une sorte de parchemin écrit en latin. Michèle Rosen, secrétaire de l’association des amis du patrimoine a traduit ce document officiel où malheureusement certains passages sont illisibles.

Il est écrit: "Bénédiction de la première pierre de l’église paroissiale du Breuil. Cette pierre angulaire de l’église paroissiale du Breuil, don des paroissiens envers Dieu tout puissant, la bienheureuse Vierge Marie, Saint-Blaise grâce exécuté. A été bénie et posée par le révérend vicaire général Jacobus Henry, Émile Lobbedey, évêque de Moulins, Jean-Baptiste Penon évêque de Moulins nouvellement élu, Barthélémy Jonnier (pasteur ou prêtre), Jacques d’Allier, Jean Barge, prêtre de l’église, Jésus de Brya, prêtre de l’église Saint-Pierre, le docteur Brisson qui a donné le terrain sur lequel s’élèvera l’église, Madame Arnaud bienfaitrice, Michel Mitton Architecte et M.Rambert maître d’oeuvre.
Jonnier 21 mai 1911."

Avec la réutilisation de ces vitraux, c'est une belle manière de continuer à faire vivre l'ancienne église Saint-Blaise.

<< Go back to list