Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Voir les textes du jour
 
Document Actions

Centenaire de l’intuition fondatrice des Auxiliaires du Sacerdoce

13 octobre 2016

Sans tambour, ni trompette, la congrégation religieuse des Auxiliaires du Sacerdoce célèbre les cent ans de l’intuition de Marie Galliod (1886-1935), Fondatrice de l’Institut. Une journée de festivités aura lieu à Paray-le-Monial le 23 octobre 2016.

L’esprit de la congrégation

Marie Galliod (1886-1935), qui deviendra Mère Marie Magdeleine de la Croix, s’inspire des spiritualités sacerdotale et ignatienne pour fonder un nouvel ordre érigée à la fin de l’année 1923 à Paray-le-Monial. La congrégation des « Petites Auxiliaires du clergé » sera reconnue le 23 octobre 1926, avant de prendre son nom d’Auxiliaires du Sacerdoce en 1983. « Le sacerdoce, c’est celui du Christ ! La Fondatrice est extrêmement marquée par l’amour immense, insondable de Jésus. Cet amour doit inspirer toute mission, c’est lui le moteur de tout envoi, de tout apostolat. Dès le départ, elle invitait les Auxiliaires à offrir toute leur vie à Jésus Prêtre, en étant présentes à la société et en aimant l’Église selon leur vocation personnelle. C’est pour cela que nous n’avons pas d’institutions propres : nous œuvrons en tout lieu : dans les cités, les grandes villes et même dans les stations de ski, dans les associations, en paroisses, dans les services diocésains de pastorale ou encore en exerçant notre métier, que nous soyons ingénieur ou infirmière. Nous vivons au quotidien, là où nous sommes, le sacerdoce baptismal dans l’action et le témoignage », développe Sœur Anne.

Bientôt une maison de la Parole à Meudon

En septembre 2011, la maison de la Parole, conçue à la manière de Notre-Dame de Pentecôte sur le site de La Défense (Paris), sera inaugurée à Meudon. Elle s’inscrit dans la réflexion menée depuis quelques années par le diocèse de Nanterre sur la place de la Parole de Dieu dans la vie des chrétiens. Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre, a demandé aux Auxiliaires du Sacerdoce de venir habiter cette maison et d’œuvrer en collaboration avec une équipe de laïcs.
Située dans le bas de la ville de Meudon, la maison s’inscrit dans un quartier d’entreprises. Elle sera un lieu d’accueil pour tous ceux qui recherchent écoute, silence et qui souhaitent prier, en particulier aux heures des repas et dans la journée. Il sera possible de participer aux offices ou à une messe avec la communauté, de découvrir et d’approfondir la Parole de Dieu à travers différentes activités, de la contempler seul dans le jardin de la maison ou avec d’autres.
Véritable lieu pour apprendre à prier au quotidien, notamment par la Lectio Divina, cette maison « fixe » en fin de construction, remplit déjà sa mission dans sa forme « itinérante ». Depuis trois ans, une équipe composée de sœurs et de laïcs formés pour transmettre le goût de la prière sillonne les paroisses du diocèse. Elle se déplace sur demande et propose des temps de partage autour de la Parole. Sœur Anne Genolini souligne : « Nous prions tous les jours la Parole de Dieu, dans notre temps d’oraison. Elle nous façonne ! La transmettre est pour nous l’occasion de partager un trésor qui nous rend vraiment très heureuses ! »

13 communautés en France et 3 au Brésil

Aujourd’hui les Auxiliaires du Sacerdoce sont 93, réparties en 13 communautés en France et 3 au Brésil, où elles comptent 2 novices et 1 aspirante. 42 femmes, laïques consacrées, vivent également l’intuition de Marie Galliod au sein de l’Institut séculier Vie et Foi. Chaque année, les religieuses animent, au sein du Réseau Jeunesse Ignatien (RJI) une session « Travail et foi au quotidien : prenons de la hauteur », dédiée aux jeunes professionnels. La prochaine se déroule du 31 juillet au 7 août 2011 aux Hières, près de la Grave, dans les Alpes.

 

<< Go back to list